Comment aider les animaux ?

JMcArthur_Nov2010_-5713

Des milliards d’animaux sont tués chaque année pour leur chair…
Ce n’est donc pas un secret que les animaux ont besoin de notre aide maintenant, plus que jamais.
La personne qui peut faire la plus grande différence et changer le monde pour les animaux, c’est VOUS !

1 – Adoptez un mode de vie Vegan
La plupart d’entre nous aimons les animaux. Le meilleur moyen pour montrer cet amour est de retirer les animaux de nos assiettes, de nos placards (fourrure, cuir, laine, angora), de notre salle de bain (acheter uniquement des produits non testés sur les animaux)…

Devenir vegan est la chose la plus simple à faire pour aider les animaux et celle ayant le plus d’impact.

2 – Adoptez un animal
N’achetez pas d’animaux dans les animaleries ou dans les élevages.
Des millions d’animaux meurent chaque année dans les refuges ou dans les rues. Adoptez plutôt un d’entre eux ou plusieurs.

3 – Stérilisez vos animaux
En stérilisant vos animaux, cela réduit le nombre d’animaux non désirés et abandonnés.

4 – Boycottez les cirques avec animaux, les zoos, les aquariums et autres parcs aquatiques (comme Marineland et le Parc Astérix)
Les animaux ne sont pas là pour nous divertir.
Ces endroits résultent de maltraitances et d’horribles conditions de vie pour les animaux.

Des vidéos pour comprendre le problème des cirques et des delphinariums :

Une courte vidéo sur l’enfer des cirques :
Le documentaire BlackFish :

Un article pour comprendre ce que sont réellement les zoos : http://www.sauvons-les-animaux.com/article-102277-zoo-non-imposture-.html

Pour les parents, si vous voulez divertir vos enfants tout en créant un lien avec les animaux, pensez plutôt à les emmener dans des sanctuaires d’animaux comme le Refuge Groin Groin, La Petite Maison des Animaux, La Ferme des Rescapés, Le Domaine des Douages, la ferme Welfarm, Le Sanctuaire de Guitry. Vous pouvez aussi leur faire visionner des reportages éducatifs sur les animaux, aller promener les chiens ou rendre visite à des amis ou voisins ayant des animaux.

5 – Ne portez pas de cuir, fourrure ou autres peaux d’animaux.
Les animaux ont plus besoin de leur fourrure et de leur peau que nous.
La plupart des gens sont en général contre le port de la fourrure, mais ne pensent pas au cuir, à la laine, à l’angora, à la soie… Pour toutes ces peaux, les animaux auront été exploités, puis tués dès qu’ils produiront moins.
Nous pouvons nous vêtir sans cruauté. Visitez notre rubrique « mode sans cruauté » pour savoir où acheter des vêtements et chaussures éthiques.

6 – Achetez des produits non testés sur les animaux.
Utilisez votre argent pour envoyer un message fort à l’industrie pharmaceutique.
Soutenez les marques qui ont choisi de ne pas tester sur les animaux.
Retrouvez notre guide « santé et beauté sans cruauté »

7 – Envoyez des lettres, mails et signez des pétitions
Écrivez des courriers à nos élus, aux commerçants, aux marques etc, pour qu’ils prennent en compte les consommateurs vegan.

8 – Organisez des actions
Afin d’ouvrir les consciences sur le sort des animaux, organisez des stands d’informations, allez tracter, organisez des projections, pour que plus personne ne puisse dire qu’il ne savait pas ce que nous faisons subir aux animaux à cause de nos choix de consommation.

9 – Demandez des repas végétaliens
Que ce soit à l’école, dans les universités, à votre travail, demandez à ce qu’il y ait un choix végétalien.

10 – Parrainez un animal dans un sanctuaire
Vous ne pouvez pas adopter, mais vous pouvez soutenir des animaux, en faisant des dons à des associations ou des sanctuaires qui recueillent des animaux.

11 – Organisez une vente de gâteaux (ou autres)
Préparez des gâteaux végétaliens et vendez-les au profit d’associations ou de refuges pour animaux. En plus de faire une bonne action, c’est aussi l’occasion de discuter avec le public et d’informer sur le mode de vie vegan.

12 – Partagez !
Partagez les articles, blogs, images, graphismes, évènements qui sont liés aux animaux, que ce soit sur facebook ou les autres réseaux sociaux. En partageant cela peut éveiller l’intérêt et donner de la visibilité à la cause animale.